#BoostSentier les Winners de la Boost Energy League !

#BoostSentier les Winners de la Boost Energy League !

Le rendez-vous a été donné aux runners urbains de la capitale ce dimanche 21/02/16, dans le temple du sport du haut niveau : le complexe sportif de l’INSEP et j’y étais pour assister au sacre de la Team #BoostSentier de la Boost Energy League saison 2 by adidas.

De Boost Battle Run à Boost Energy League !!!

Pour cette nouvelle saison adidas a changé le nom de cette compétition mais le concept reste le même  : 11 mois de duel sportif dans les rues de Paris mais aussi sur les réseaux sociaux entre 11 quartiers parisiens, avec une seule idée en tête, enfin … plutôt dans les jambes : Être sacré champion de la Boost Energy League 2016.

Avant de revenir en détail sur cet événement running de l’année, petit retour en arrière sur ce véritable championnat de running urbain et communautaire dans la capitale.

En 2014 adidas lançait la Boost Battle Run.10 équipes des quartiers de la capitale (Pigalle, Bastille, Odéon, République….) identifiées par un blason créé par le graphiste Franck Pellegrino, et emmenées par un capitaine d’équipe.

Des runs hebdomadaires sont organisés dans les rues de Paris dans la joie et la bonne humeur avec un objectif en tête : être prêt pour l’affrontement final. Pour la 1ère saison c’est la Team #BoostBastille qui avait remporté le trophée devant plus de 3000 personnes dans la Grande Halle de la Villette (je vous en ai parlé ici).

1-Boost Battle Run - lepichouinsportif

Mars 2015 adidas lançait la saison 2 avec un nouveau nom : la Boost Energy League, le 1er championnat running urbain et communautaire. 11 journées de championnat, duels sportifs mais aussi sociaux et créatifs (3 points pour la victoire, 1 point en cas de match nul, et 0 point en cas de défaite défaite). En plus de ces 11 journées de championnat s’ajoutent 4 Multiruns à confrontation directe entre les 11 quartiers parisiens dans des endroits phares de la vie parisienne permettant de glaner des points supplémentaires.

Le 11ème quartier qui a rejoint cette compétition c’est : #BoostChampsElysees.

Boost Energy League

La finale Boost Energy League : 11 équipes, 2 épreuves et 1 seul Champion

Avant d’assister à l’événement et au sacre de la Team #BoostSentier, j’ai été convient par adidas à un testing des dernières baskets de la marque : l’Ultra-Boost pour les hommes et la PureBoost TX pour les femmes.

Nous sommes un petit groupe de 20 personnes (journalistes / blogueurs/blogueuses à tester l’effet Boost de cette paire de running présentée, par adidas comme la meilleure chaussure de ruuning jamais imaginée (je vous en parle ici).

Au programme, 1h à suer (il fait chaud) dans la salle d’athlétisme de l’INSEP : footing, escaliers, passages dans le sable, différents exercices de gammes et pour finir étirements. Mais ce n’est pas tout : quoi de mieux qu’une petite séance de 30 minutes de Balnéothérapie pour récupérer ? 3 passages de 10 minutes dans l’eau chaude (38°) et 2 minutes dans l’eau froide (au choix bassin 11° ou 14°). Ça fait du bien mais j’ai quand même ressenti un petit moment de solitude lors du passage dans le bassin d’eau froide. Ça pique mais ça fait du bien 🙂

Boost Energy League

J’aurai aimé être un pensionnaire de l’INSEP.

Concernant l’Ultra-Boost en 2-3 mots :  look sympas, confortable, un bon amorti, souple, une semelle extérieure « Continental comme les pneus des formulaire 1 ». Pour mon utilisation, l’ultra boost est idéale pour les sorties longues mais pas pour prendre le départ d’un semi ou marathon car je manque de sensation avec le sol, de dynamisme.

Et cette finale Boost Energy League :

11 quartiers parisiens, 11 mois de compétition et #BoostSentier

Après 1an de compétition sportive, réseaux sociaux et créatifs c’est #BoostSentier emmené par son capitaine Alexandre Jouanne plus connu sous le nom Jouanito qui remporte la Boost Energy League saison 2 devant plus de 1000 supporters. Une ambiance digne d’un match de football de la Ligue des Champions : Banderoles, champs de supporters, DJ, un max de testostérone dans cette enceinte de sport !!!

2 épreuves pour l’affrontement final :  Runner Ball (Inédite et spectaculaire) sur la piste du vélodrome et une course relais mixte (20 femmes / 20 hommes) de 40 tours sur la piste d’athlétisme.

Boost Energy League

Boost Energy League

Les résultats :

Compétition de Runner Ball / Classement Officiel : en finale, victoire de #BoostSentier, devant #BoostBatignolles.

Grand Relais / Classement Officiel : victoire de #BoostSentier, devant #BoostPigalle et #BoostBirHakeim

Défi Social (défi consistant à faire gagner des points à son équipe en lui apportant son soutien sur Twitter) / Classement Officiel : victoire de #BoostBirHakeim, devant #BoostSentier et #BoostBastille.

Félicitations à l’ensemble des athlètes, supporters et adidas pour cet événement Running.

En chiffres :

Saison 1 Boost Battle Run : 2014 : + de 10000 runners.

Saison 2 Boost Energy League 2015 : + de 22000 runners

Et on me dit dans mon oreillette qu’une saison 3 est prévue, je ne manquerai pas de vous prévenir !!!

Boost Energy League

Crédit photos : LpS & Adidas

 #BoostEnergyLeague – #Adidas – #BoostParis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *