20km de Paris 2016 avec la Team TomTom

20km de Paris 2016 avec la Team TomTom

Les 20km de Paris c’est un peu ma course anniversaire de runner. J’ai eu la chance d’intégrer la première team TomTom en 2013 et depuis je cours. Je pense que sans cette opportunité en 2013 je ne serai pas là en train de vous proposer mes CR courses.

Un parcours New look !

Les organisateurs des 20km de Paris ont pris l’habitude ses dernières années de nous proposer un thème pour leur course. Après la musique, le cinéma place à la bande dessinée pour cette 38ème édition. Le parcours a été un peu redessiné afin de satisfaire aux conditions de sécurité. Pas de gros coup de gomme, juste deux petits coups de crayon. Un parcours que je trouve plus beau avec un passage proche de l’Arc de Triomphe et plus roulant. Que du bonheur !!!

Le départ se fait toujours sur le pont d’Iéna avec la Tour Eiffel dans le dos. Next la côte du Trocadéro en direction de l’avenue Foch. Place à un kilomètre de plat (idéal pour chauffer la machine) sur les quais rive droite avant d’attaquer un kilomètre de côte (moins fun) avec l’avenue Marceau jusqu’à l’Etoile. Ensuite direction l’avenue Foch et une belle descente jusqu’au Bois de Boulogne. Dernière modification du parcours, la boucle du pont Suresnes est remplacée par une boucle dans le Bois de Boulogne. La suite du parcours est toujours le même avec ses quais et ses tunnels avec l’arrivée aux pieds de la Tour Eiffel.

Mes 20km de Paris 2016 ?

Je vais à l’essentiel car ce que vous attendez c’est mon chrono : Pour ma quatrième participation à cette belle course parisienne, j’ai bouclé les 20km de Paris 2016 en 1h22’43. J’ai amélioré de deux minutes mon chrono par rapport à l’année dernière (je vous parle ici). Voilà le plus important est dit mais je vais quand même vous raconter ma course. Si vous avez cinq minutes vous pouvez continuer la lecture et même me laisser un petit commentaire à la fin de l’article 🙂

L’avantage de courir sous les couleurs de la team TomTom, c’est l’accès au village partenaire le jour de la course pour y déposer ses affaires, prendre une petite collation et papoter avec Estelle Denis.

20km de Paris - lepichouinsportif

Snooze, Snooze, il est 5h40 le réveil sonne pas le temps de cogiter je dois me lever, me préparer et surtout choper le bus de 6h30. Il faut être un peu givré pour se réveiller si tôt un dimanche pour aller courir 20km.

Après 1h30 de transport « Bus + RER + Marche », je retrouve les potes sous la tente TomTom. Le temps de papoter, s’habiller et d’attacher le dossard. Oui il est important le placement du dossard car un dossard mal placé cela peut avoir un impact sur la course 🙂

Il est 9h, le temps de prendre une photo et en route pour rejoindre le SAS préférentiel 1 en footing en guise d’échauffement. Par rapport à l’année dernière, l’entrée dans les SAS est simple et facile. L’avantage d’être dans  le SAS préf 1, c’est qu’il y a de la place pour peaufiner son échauffement. Question météo, nous avons de la chance, ciel bleu, température ni trop chaude, ni trop froide,  le temps parfait pour courir.

20km de Paris - lepichouinsportif

Il est 10h02, le Go vient d’être donné, je m’élance avec Thibault (il a cartonné son 20km). Il faut jouer des coudes pour se créer un chemin. Les mecs sont chauds bouillants. J’arrive à éviter les bousculades et les coups. Nous sommes déjà au pied de la belle côte qui va nous emmener à la place de l’Etoile. Je n’ai pas vu passer ce premier kilomètre : belle idée des organisateurs de nous faire passer proche de l’Arc de Triomphe.

Direction le Bois de Boulogne avec cette belle descente. Les jambes tournent bien, je décide de me mettre dans l’allure d’une runneuse, qui petit à petit cale son allure à 3’46. Elle est fluide dans ses mouvements. Le temps de faire un calcul rapide du chrono possible en franchissant la ligne d’arrivée avec cette allure et nous sommes déjà au km8. Je décide de ralentir et de me caler sur l’allure de mon objectif d’avant course « 4’08 » de peur de craquer en plein vol à quelques kilomètres de l’arrivée et de pas atteindre l’objectif « 1h23 / 1h124 ».

Les encouragements de la foule et la musique le long du parcours aide un peu à oublier les kilomètres qu’il reste à faire.

J’y suis !!! La seconde partie du parcours :  Les quais et ses tunnels. Encore neuf petits kilomètres à faire. Je suis bien, j’ai la Tour Eiffel en ligne de mire sur ma gauche, j’avance sans me poser de questions et j’évite de regarder ma montre, je cours à la sensation. Avec l’enchaînement des tunnels je commence à sentir la fatigue. Juste un peu avant le ravitaillement, je retrouve Julien et il va beaucoup m’aider à maintenir l’allure. Ses encouragements et ceux du public m’aident beaucoup et bizarrement je retrouve du jus.

km16 : Ils sont là, JayJay, Sandra, Lenny et Anouk mais il manque Rorol. Ça va durer deux secondes mais ce sont deux secondes de bonheur mais ça va se reproduire une deuxième fois car ils sont traversé le pont pour un second Give Me Five !!! et j’apprendrai ensuite que Rorol était en mode paparazzi un peu loin.

La traversé du pont pour arriver sur l’autre rive et ses trois derniers kilomètres vont m’être fatal. Plus d’essence dans les jambes. J’ai l’impression de faire presque du sur place. Je cherche au plus profond de mes baskets les dernières ressources. J’arrive sur cette dernière montée (lors des 20km de Paris 2014, Greg m’avait aidé à monter avec sa main dans le dos) même avec quatre participations elle fait toujours mal. Dernier 100m façon Usain Bolt et je franchis la ligne en 1h22’43. Yes I Can!!!!

Je suis content de ma course, aucun regret, j’ai tout donné. Je garde espoir de passer un jour sous les 1h20. Qui sais peut-être l’année prochaine…

Je tiens à vous remercier pour vos messages avant, pendant et après la course sur les réseaux sociaux. Merci à Frédéric P. et à TomTom pour m’avoir donné l’opportunité de courir encore une fois cette belle course parisienne. Un grand MERCI à Sandra, Jérôme, Arol, Lenny et Anouk qui sont toujours présents le long du parcours lors de mes courses.

Félicitations à mon pote Franck qui boucle les 20km en 1h23’13, Nicolas (10 jours après son 100km de Millau) , Julien (retour de blessure), Marie qui explose son RP (voici son récit)…

Et vous vos 20km de Paris ?

Crédit photos : LpS et Sylvain Demercastel

There are 6 comments for this article
  1. Thomas at 15:16

    Super article! C’est sympa de pouvoir lire ton ressenti sur cette course!

  2. Ludo #LpS Author at 17:20

    Bonjour Thomas, Merci beaucoup pour ton commentaire. Ça fait super plaisir.
    Bon sport et à bientôt

  3. Nico at 22:46

    Quelle est belle l’aventure des 20km! Chaque année de nouvelles sensations, le public est toujours là, les amis aussi.
    Désolé de ne pas avoir été là pour ton RP mais laisse moi te dire que je suis très fier de Toi! 1h22!!!!!

  4. Roben at 23:12

    Bravo pour ta course et ton objectif atteint! Je ne savais pas que tu allais faire partie de la team TomTom cette année, cela doit être une belle expérience.

  5. Ludo #LpS Author at 10:37

    Merci mon pote pour ce beaux message. Je compte sur toi l’année prochaine 🙂

  6. Ludo #LpS Author at 10:46

    Merci Roben, je te confirme. Le top de prendre le départ avec l’équipe partenaire numéro de la course : Collation avant et après la course, accès au village le jour de course, photo avec Estelle Denis, discussion football avec Raymond Domenech…
    Si tu es gentil en 2017, Je peux essayer de te faire vivre cette expérience l’année prochaine 😉
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *